A retrouver, un article écrit sur Inflexia à propos de l’achat de fans Facebook et « Pourquoi cette course aux « likes » ? »

Sans être une finalité en soi (si vous engagez une stratégie sur Facebook dans le seul et unique but de compter vos fans, passez votre chemin), le nombre de fans qu’une page peut obtenir est toujours perçu comme un élément important. Ce chiffre fait en effet parti des éléments les plus visibles lorsque l’on arrive sur une page Facebook.

En effet, les 2 premiers éléments textuels les plus visibles lorsque l’on découvre une page Facebook : son nom et son nombre de fans.

A retrouver sur Inflexia : « Facebook : la taille ne fait pas le plaisir… de la communauté (ni de la marque)« 

Qui n’a jamais joué à un jeu pendant des heures ?

Pris en pleine action ou réflexion, le temps s’arrète et le monde ne tourne plus qu’autour de votre partie.

Pour reprendre une partie de la définition d’Addiction dans Wikipedia :

Au sens phénoménologique, c’est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire. Le sujet se livre à des addictions malgré la conscience aiguë qu’il a le plus souvent d’abus et de perte de sa liberté d’action, ou de leur éventualité.


(Représentation d’une ville sur Hordes.fr issue du blog Arghl)

On peut ainsi comprendre que deux forces se battent : celle de l’inconscient qui tend à rester dans l’univers du jeu, et celle du conscient qui vise a revenir sur Terre…

Lire la suite

Ou comment de nouveaux métiers font évoluer les mentalités et cassent les législations en vigueur.

Les nouveaux usages du web font émerger de nouveaux métiers. On parle depuis maintenant 2 ans du « community manager », un métier initialement fourre-tout.

Depuis, des spécificités sont apparues : content manager, community builder, gestionnaire de e-réputation… jusqu’au curator, censer digérer une masse de contenu puis diffuser l’essentiel (voir la définition de Wikipedia US).
(Vous trouverez tous les types de définition, dont celle que je publiais en octobre 2009, toujours d’actualité : « Community manager : un métier transparent ?« ).

Lire la suite

Disponible en version bêta et accessible sur inscription ou invitation, l’outil Scoop.it est un outil de « curation ».

Pour info, la « curation » de contenu selon Wikipedia :

« La curation de contenu (de l’anglais content curation ou data curation) est une pratique du web qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus pertinents de la toile pour une requête donnée. La curation est utilisée et revendiquée par des sites qui souhaitent donner une plus grande visibilité et une meilleure lisibilité à des contenus (textes, images, vidéos, sons…) qu’ils jugent utiles aux internautes et dont le partage peut aider ou intéresser. »

Vous pouvez trouver de nombreux article sur ce (potentiel) nouveau métier : le curator (que j’appelle simplement veilleur… Question de wording !). Je vous invite à consulter l’article de CaddEreputation : « Le curator est-il un veilleur ? »

Scoop.it offre la possibilité de faire une sélection plutôt complète, exhaustive… en gros : il travaille à votre place et vous fait gagner le temps de recherche (d’autant qu’un petit module -à mettre en favori- permet de partager sur Scoop.it un article que vous lisez dans votre veille personnelle).

Pour suivre le sujet que j’ai le plaisir d’animer : marketing d’influence.

La création de sa page Facebook est désormais entrée dans les « moeurs 2.0″ des stratégies marketing.

Tout le monde veut sa page ! D’autant que les nouvelles statistiques Facebook donnent de plus en plus d’informations intéressantes (taux d’interactions et impressions par publication…).

Et, à cette page Fan, il faut… des fans !

Lire la suite